Crazy cake au chocolat

Crazy cake au chocolat

Un gâteau vegan créé vers 1940?! Ce n’était pas le but, mais une nécessité: les ménagères rationnées en certains ingrédients ont fait preuve d’ingéniosité en développant un gâteau SANS OEUF, SANS BEURRE et SANS LAIT. Il s’agit aussi d’un gâteau intéressant pour les personnes souffrant d’allergies, en plus d’être relativement faible en gras et en sucre. Cette recette est aussi faite et expliquée avec Christina Blais sur ma chaîne YouTube.

Ingrédients

  • Farine tout usage non blanchie: 1 tasse
  • Farine de blé entier: 1/2 tasse
  • Sucre: 3/4 de tasse
  • Cacao: 1/3 de tasse
  • Bicarbonate de soude: 1 c. à thé
  • Sel: une pincée (1 ml)
  • Huile de canola: 1/4 de tasse
  • Vinaigre blanc: 1 c. à table
  • Extrait de vanille: 1 c. à thé
  • Eau: 1 tasse

Préparation

  1. Préchauffer le four à 350 °F. Graisser un moule rond ou carré de 20 cm (8 po).
  2. Directement dans le moule, mélanger les farines, le sucre, le cacao, le bicarbonate de soude et le sel. Bien mélanger. (Astuce : tamiser le cacao et le bicarbonate dans le moule pour éviter la présence de grumeaux).
  3. Faire deux puits dans les ingrédients secs : un petit et un gros. Verser l’huile dans le gros puits, et le vinaigre dans le petit.
  4. Mélanger la vanille et l’eau. Verser dans le moule et mélanger à l’aide d’une cuillère ou d’une spatule jusqu’à ce que la préparation soit homogène. S’assurer qu’il ne reste pas de farine sèche dans les coins ou les rebords.
  5. Cuire environ 30 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure dent inséré au centre ressorte propre. Refroidir dans le moule.

***

Un petit cours de chimie alimentaire, merci Christina!

RÔLE DES ŒUFS DANS LES GÂTEAUX :  EN THÉORIE…

Les œufs sont normalement considérés essentiels à la structure du gâteau, par la coagulation de ses protéines à la cuisson, qui renforcent les parois des alvéoles de la mie.

Les jaunes d’œufs, contiennent aussi des matières grasses qui attendrissent la mie et des émulsifiants qui permettent de mélanger intimement le beurre au liquide, un peu à la manière d’une mayonnaise. Finalement, les matières grasses présentes dans les jaunes aident aussi à ralentir le rassissement de la mie.

LE PRINCIPE DES CRAZY CAKES

Pourquoi ça marche :

  • La recette et la technique utilisée pour mélanger permettent de développer du gluten. C’est le gluten qui soutient la structure. On mise aussi sur une pâte plus acide (5 à 15 ml de vinaigre) que les recettes habituelles, car en milieu acide, les protéines du gluten coagulent plus rapidement, ce qui permet de soutenir la structure.
  • On mise aussi sur la présence de bicarbonate de soude (habituellement 5 ml) qui réagit avec le vinaigre pour avoir une production rapide de bulles de gaz, et une pâte relativement épaisse (1 ½ tasse de farine) pour retenir toutes ces bulles. Aussi, le gâteau est préparé à même le moule, pour éviter la perte de gaz durant les manipulations.
  • L’eau (1 tasse), qui remplace le lait, fait le même travail que le lait. Son rôle est simplement de mouiller les ingrédients secs et permettre la formation de la mie par la gélatinisation de l’amidon.
  • L’huile (la qté varie de ¼ à ½ tasse), qui remplace le beurre, donne de plus une mie très tendre qui ne durcit pas au frigo.

Note : Les œufs donnent aussi du goût. Ce goût est absent des Crazy cake. C’est peut-être pour ça qu’on trouve surtout des versions au chocolat ou aux épices. Rarement à la vanille.

___________________________________

Crédit photo: karen_neoh is licensed under CC BY-SA 2.0

Contenu similaire
Brownies au Toblerone ( 12 Fév,2021 )