Archives : stephaniecote

Barres tendres de base

Crédit photo : André Noël

Recette tirée de mon livre Grossesse

14 barres – PRÉPARATION : 10 minutes – CUISSON : 30 minutes

INGRÉDIENTS

200 g (2 tasses) de flocons d’avoine à cuisson longue

30 g (1 tasse) de céréales de riz soufflé

2 c. à soupe de farine de blé entier

1/4 c. à thé de sel

2 œufs

80 ml (1/3 tasse) de sirop d’érable

65 g (1/4 tasse) de compote de pommes non sucrée

 

PRÉPARATION

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients.

Dans un plat de cuisson de 20 x 20 cm (8 x 8 po) tapissé de papier parchemin, étendre uniformément la préparation en pressant avec le dos d’une cuillère, jusqu’à ce que la préparation soit compacte (sans bulles d’air).

Cuire au centre du four pendant 30 minutes.

Laisser refroidir complètement avant de couper 14 barres.

Se conserve une semaine au réfrigérateur et 3 mois au congélateur.

 

VARIANTE

Vous pouvez ajouter 1/3 tasse de canneberge séchées, raisins secs ou dattes séchées hachées.

En savoir plus
Le pain au lupin: un petit nouveau qui mérite votre attention

Le pain au lupin de L’Amour du pain est un pain nourrissant et savoureux. Je prédis qu’il fera le bonheur des gens qui prennent soin d’eux et qui aiment bien manger. La maman (et le papa, bien sûr) qui fait des lunchs, le sportif, celui ou celle qui travaille de longues heures… et parfois tout ça en une seule personne ! C’est mon cas. Il m’a conquise et je vous le présente.

Un coup de foudre pour le lupin

Quand L’Amour du pain m’a demandé d’aider leurs boulangers à développer un pain nutritif, ils m’ont dit « On a pensé le préparer avec de la farine de lupin, qu’en penses-tu? »

« Oh la bonne idée! »

Bon ok, j’admets qu’avant de répondre avec autant d’enthousiasme, j’ai googlé « lupin »… On connait les lutins et les lapins, mais le lupin est méconnu! Et pourtant. Il gagne tellement à connaître. Et à manger, bien sûr.

Faites connaissance avec le lupin

Le lupin est une légumineuse. Comme les pois chiches, les lentilles et les haricots noirs. Sous forme de farine, on peut la mélanger à d’autres sortes de farines pour faire des muffins, des biscuits et dans le cas qui nous intéresse: du pain.

L’intérêt de la farine de lupin: enrichir en protéines et en fibres alimentaires. On obtient 13 g de protéines et 10 g de fibres par portion de pain au lupin, c’est tout dire! Concrètement, ça donne un pain rassasiant, qui calme la faim longtemps après l’avoir mangé. C’est la base pour avoir une énergie durable, être concentré et prévenir les fringales incontrôlables.

Le pain au lupin de L’Amour du pain

Blé entier, farine de lupin, graines de lin, graines de chia, graines de citrouille, quinoa… Le pain au lupin de L’Amour du pain est un concentré d’ingrédients nourrissants. On y retrouve la qualité de la cuisine maison.

Un pain aussi nourrissant peut carrément être la base d’un repas. Il suffit d’un peu de fromage, de beurre de noix, de yogourt ou d’un bon café au lait pour en faire un petit déjeuner soutenant à souhait. Je l’ai essayé en pain doré et je n’ai qu’un mot à dire: miam.

Et pour en faire un sandwich, c’est hyper simple de trouver une garniture, parce qu’on ne se demande plus si elle contient assez de protéines. Même pour les végétaliens ! Des légumes grillés et faux-mage, de l’houmous et des tranches de tomate, du beurre de noix et des tranches de poire… bingo ! Il peut même simplement accompagner une soupe ou un potage.

Une excellente source de… plaisir

Peu importe la valeur nutritive d’un aliment, il doit être bon au goût. Parce que si on ne le mange pas, il ne peut être bon pour nous!

Ainsi, je pourrais vous parler davantage des bienfaits des fibres pour le microbiote, puisque qu’avec mon livre La Santé par l’intestin, j’ai compris à quel point c’est un aspect important de la santé. Je pourrais aussi vous parler du levain qui donne un pain avec un indice glycérique relativement bas, des vitamines, des minéraux, des bons gras oméga-3 contenus dans le pain au lupin, mais je préfère me concentrer sur un aspect qui m’importe tout autant : il est savoureux. Sans parler de sa texture à la fois dense, moelleuse et craquante.

Il n’y a pas de compromis à faire. Bien manger, c’est bon au goût. Voilà pourquoi j’ai adopté le pain au lupin.

En savoir plus
Le houmous à l’émission L’Épicerie

Entrevue accordée à l’émission l’épicerie à propos du houmous le 18 janvier 2018

 

 

En savoir plus
Laura vous recommande le livre de sa maman

C’est avec cette charmante jeune fille que j’ai connu mon premier bonheur d’être enceinte. Ce n’est pas un hasard si elle présente si bien mon tout nouveau livre Savoir quoi manger – Grossesse!

En savoir plus
Mon p’tit dernier à la télé!

Entrevue accordée à l’émission Québec Matin à propos de Grossesse le 17 janvier 2018.

 

En savoir plus
Applications pour calculer les calories: attention, dérape possible.

Entrevue accordée au journal Le Devoir à propos des applications de perte de poids le 17 janvier 2018

 

 

En savoir plus
Végétalisme, jeûne et autres tendances santé en 2018

Entrevue accordée à La Presse + à propos des tendances à venir 2018 le 17 janvier 2018

En savoir plus
À l’aube d’une révolution pour le Guide alimentaire canadien?

La version actuelle du Guide alimentaire canadien date de 2007. Je ne m’attends pas à ce que le Guide se renouvelle au rythme des iPhone, mais quand même! Le Guide alimentaire est dépassé et on peut même dire qu’il omet l’essentiel, comme je le disais sur le blogue d’Extenso en 2016.

J’ai eu la chance de m’exprimer à nouveau publiquement à la radio de Radio-Canada le 28 décembre dernier. Voici l’extrait de l’émission 15-18 où j’en discute avec l’animateur Martin Labrosse.

Quelques lignes qui résument ma pensée (reprises de mon billet de blogue sur Extenso):

Lorsqu’on s’intéresse davantage à l’origine des aliments, lorsqu’on prend le temps de les choisir, de les cuisiner et de les manger, on les apprécie beaucoup plus et on mange automatiquement mieux.

Il m’apparaît prioritaire d’intéresser les Canadiens aux aliments plus qu’aux nutriments. À force d’étudier et d’analyser les aliments au microscope, on oublie de les regarder dans leur ensemble. On aime mieux savoir s’ils contiennent de l’huile hydrogénée ou suffisamment de calcium, plutôt que de savoir s’ils proviennent d’un champ ou d’une usine. C’est une grave dérive. 

L’alimentation, c’est beaucoup plus. Elle englobe des humains, des animaux, des ressources naturelles, des moments de partage, des traditions, des émotions, des considérations budgétaires, des valeurs, du plaisir et beaucoup plus.  

Comment souhaitez-vous que le prochain Guide alimentaire canadien vous… guide?

En savoir plus
Je vous présente le microbiote

Mon tout nouveau livre « La santé par l’intestin » parle du sujet qui est en train de révolutionner notre approche à la santé: le microbiote. Vous y trouverez des explications, des conseils et des recettes afin que ce soit simple et bon de bien manger!

En savoir plus
Nourrir mes enfants, mes rêves et ma réalité

 

Nourrir mes enfants, mes rêves et ma réalité
Je suis nutritionniste, mais avant tout maman. Les beaux grands idéaux alimentaires ne sont pas tous réalistes pour moi non plus. Mais vous savez quoi? Je vis très bien avec l’imperfection!

En savoir plus
1 2 3 4 5 8